Skip to main

​Unisys prédit que l’apparition de catégories de cyber-menaces entièrement nouvelles exigera la prise de contre-mesures inédites en 2016

​Des agents de renseignement prédateurs, des attaques physiques déclenchées automatiquement et l’essor de l’informatique quantique exigeront de nouvelles méthodes, telles que la micro-segmentation et le chiffrement quantique

Bruxelles, 21 décembre 2015 – Après une année marquée par des incidents de sécurité dommageables ayant visé toute une série d’organisations, depuis l’Agence américaine de la gestion du personnel (U.S. Office of Personnel Management) jusqu’au site Internet d’Ashley Madison, les experts en sécurité d'Unisys prédisent, pour l’année prochaine, un changement d’attitude de la part d’éminents professionnels de la sécurité, partout dans le monde, qui feront leurs des méthodes plus évoluées, telles que la micro-segmentation, en vue de contrecarrer des attaques de cyber-criminels, de plus en plus sophistiquées.

“Dans un contexte où leurs organisations se sont affranchies de leurs quatre murs et où les menaces sont passées du stade de concept à celui d’une réalité bien tangible, les chefs d’entreprise et les responsables publics comprennent qu’il leur faut faire évoluer la totalité de leur approche de la sécurité”, déclare Tom Patterson, vice-président global security chez Unisys. “En 2016, les dirigeants d’entreprise prendront les actions nécessaires en vue de se protéger dans le contexte de cette nouvelle réalité.”

En conséquence, Tom Patterson prédit l’émergence d’une nouvelle approche de la sécurité qui inclut notamment la micro-segmentation, une technique qui permet aux entreprises de subdiviser aisément et sans frais excessifs leurs réseaux physiques en plusieurs centaines ou milliers de micro-réseaux logiques, aussi appelés micro-segments. Ce genre de démarche part du principe que des adversaires finiront tôt ou tard par infiltrer l’organisation mais limite les dégâts qu’ils peuvent occasionner une fois “dans les murs” - ce qui fait toute la différence entre un cyber-incident de routine et une réelle catastrophe opérationnelle. 

Tom Patterson prédit l’apparition de nouveaux phénomènes en 2016, en ce compris de nouvelles menaces sécuritaires émanant d’agents de renseignement prédateurs, des cyber-attaques se traduisant par des destructions physiques, et l’essor de l’informatique quantique qui viendra menacer les protections basées sur le principe du chiffrement.

Prédiction - Des agents de renseignement prédateurs utiliseront les ressources d’espionnage gouvernementales à des fins qui leur seront propres.

De nombreuses attaques effectuées sous le couvert d’Etats qui ont été attribuées à des gouvernements de par le monde ont en réalité été menées par des agents publics motivés par leurs propres prismes idéologiques sans l’autorisation de leur gouvernement.

Unisys prédit qu’en 2016, des agents de renseignement dévoyés feront leur apparition, opérant en tant que type de menace distincte que les entreprises et les organismes publics devront surveiller et contrôler en adoptant une démarche différente de celle qu’ils appliqueraient à une attaque d’Etat.

Prédiction - Les cyber-attaques croisent le monde physique — avec des conséquences potentiellement fatales.

Jusqu’ici, la pire chose qui pouvait arriver à un équipement victime d’une cyber-attaque était d’afficher l’écran bleu. Désormais, les assaillants peuvent prendre le contrôle des équipements, ce qui signifie qu’ils peuvent envoyer votre voiture dans le décor, provoquer l’arrêt d’un coeur humain, plonger une ville dans une panne générale d’électricité, ou détruire des infrastructures publiques. Dans la mesure où nombre de ces équipements ont été élaborés sur base de vieux systèmes ouverts, il est crucial, pour nos propres existences et nos moyens de subsistance, d’y intégrer une sécurité modernisée. 

Unisys prédit que les entreprises assisteront à la matérialisation, dans le monde réel, de ces différents phénomènes en 2016, à mesure que monde numérique et monde physique entreront en collision.

Prédiction - Attendez-vous à une accélération générale de la course à l’armement en matière de chiffrement quantique.

Les cyber-criminels d’aujourd’hui qui tentent de circonvenir les communications chiffrées n’y parviennent pas en raison de l’incapacité des ordinateurs actuels de calculer une longue clé de chiffrement. Toutefois, l’avènement imminent d’ordinateurs quantiques, capables de venir à bout des mécanismes de chiffrement en l’espace de quelques secondes, forcera les entreprises à adopter des méthodes de chiffrement plus sophistiquées en vue de faire échec aux criminels.

Unisys prédit, pour 2016, une forte hausse des financements et des investissements R&D des entreprises pour du développement de chiffrements quantiques comme moyen de contrecarrer l’avènement des ordinateurs quantiques.

“Même si de nombreuses menaces se profilent à l’horizon pour 2016, les professionnels de la sécurité disposent quant à eux d’un arsenal de nouvelles contre-mesures, telles que la micro-segmentation”, déclare Tom Patterson. “2016 sera l’année où nous commencerons à modifier les règles du jeu, pour que la partie bascule progressivement à nouveau en faveur des gentils.”

A propos d'Un​isys

​Unisys, fournisseur international de technologies informatiques, collabore avec de très nombreux acteurs qui figurent parmi les plus grands organismes publics et entreprises au monde. La société les aide à résoudre leurs défis informatiques et métier les plus pressants. Unisys est spécialisée dans la fourniture de solutions intégrées d’avant-garde destinées à des clients évoluant dans le secteur public, le secteur des services financiers et les marchés commerciaux. La société emploie plus de 20.000 personnes et dessert des clients dans le monde entier. Unisys propose des services d’infrastructure et hébergés (cloud), des services applicatifs, des solutions de sécurité et des technologies serveur haut de gamme. 

Pour plus d’informations, consultez www.unisys.com ou suivez Unisys sur Twitter @UnisysBE.​