Skip to main

Le lieu de travail hybride en danger : les Européens sont plus préoccupés que jamais par la sécurité sur Internet, mais plus de la moitié d'entre eux ne sont pas conscients des menaces de phishing mobile

Le nouvel Unisys Security Index™ révèle que la fraude sur Internet arrive en tête de liste des préoccupations, la sécurité financière devenant une préoccupation plus importante

La Garenne-Colombes, 26 octobre 2021 - Selon le nouvel Unisys Security Index™ 2021, les préoccupations des Européens en matière de cybersécurité sont à leur plus haut niveau depuis 15 ans. Le rapport, qui examine les attitudes en matière de sécurité de 11 000 consommateurs dans le monde, dont 5 000 en Europe, montre également une augmentation particulière des préoccupations en matière de sécurité financière.

L'enquête a révélé que si les Européens ont moins de préoccupations en matière de sécurité que leurs homologues d'Amérique latine et des États-Unis, chaque pays interrogé a vu une augmentation des préoccupations en matière de sécurité sur Internet en 2020. Malgré l'augmentation de leurs niveaux d'inquiétude, l'enquête a montré que la plupart des Européens interrogés n'étaient pas conscients de nombreuses menaces de cybersécurité, ce qui les mettait en danger, eux et leurs employeurs. En outre, le rapport a mis en évidence des tensions potentielles entre employeurs et employés concernant la surveillance de l'activité numérique des travailleurs à distance, ainsi que des problèmes de confidentialité liés à la vaccination et aux antécédents médicaux sur le lieu de travail.

Les principales conclusions sont les suivantes :

  • Plus de la moitié (56 %) ont déclaré ne pas connaître la menace du phishing par SMS (également connu sous le nom de "SMiShing"), qui consiste à envoyer un message par téléphone portable pour demander des informations personnelles ou financières ;
  • Plus de quatre personnes sur cinq (82 %) ne savent pas ce qu'est le détournement de carte SIM, qui consiste pour un escroc à transférer votre numéro de téléphone vers un téléphone qu'il contrôle ;
  • Plus des trois quarts (78 %) des Européens ne savent pas à quelles organisations signaler les escroqueries s'ils en sont victimes, ce pourcentage est plus élevé chez les Allemands (85 %).
  • Plus des deux tiers des Européens ont déclaré qu'ils n'accepteraient pas que leur employeur surveille les temps de connexion et de déconnexion, et un cinquième (20 %) ont déclaré qu'ils n'accepteraient pas que leur employeur surveille les temps de réponse des applications logicielles.

Ces résultats constituent un avertissement sévère pour les consommateurs et leurs employeurs, alors que les cyberattaques continuent de gagner en ampleur et en complexité, et que de nombreuses organisations continuent de naviguer dans des environnements de travail à distance et hybrides.

"La frontière entre la sécurité Internet à domicile et la cybersécurité au travail continue de s'estomper, c’est pourquoi les entreprises doivent désormais envisager des solutions qui offrent à leurs employés une protection pour les end-points traditionnels ainsi qu'une sécurité globale à domicile", a déclaré Salvatore Sinno, directeur de l'innovation cybersécurité chez Unisys. "Mais le monde hybride signifie également que nous voulons la même expérience que celle que nous avons avec la technologie à la maison, au travail. Ainsi, nous sommes tentés de télécharger et d'installer des logiciels et des applications non pris en charge à des fins professionnelles parce que nous les utilisons également dans notre vie personnelle. Il y a quelques années, la tendance était au BYOD. Aujourd'hui, une nouvelle tendance se dessine avec BYOA (Bring Your Own App). Cela représente un grand risque pour les organisations, et elles doivent se concentrer sur des solutions pour contrôler et atténuer ce phénomène."

La tension monte alors que les employeurs doivent composer avec le respect de la vie privée et la surveillance à l'ère du travail hybride

L'enquête montre également que la tension entre la confidentialité des données et la santé est ressentie dans toute l'Europe. Alors que les citoyens et leurs employeurs naviguent dans le retour à une "nouvelle normalité", leur opinion sur la priorité à donner à la confidentialité ou à la santé est divisée. En Allemagne, les gens sont divisés sur la question de savoir si la confidentialité des données (39 %) ou le dépistage des infections au COVID-19 (38 %) est plus important. Sept Européens sur huit (86 %) ne sont pas à l'aise avec l'idée d'utiliser la reconnaissance faciale pour vérifier qu'ils sont bien la personne qui utilise leur ordinateur à distance, et 80 % ne sont pas à l'aise avec l'idée de laisser leur employeur surveiller les temps de réponse des applications logicielles utilisées dans le cadre de leurs fonctions, ne serait-ce que pour identifier rapidement tout problème informatique susceptible de les affecter.

Si les niveaux de réticence à partager des données privées varient d'un pays à l'autre, ils ont un impact sur la manière dont les entreprises peuvent créer un environnement de travail hybride productif pour leur personnel.

"Les paradigmes de travail changent, mais les garde-fous et les outils n'ont pas encore rattrapé leur retard", a déclaré Bill Brown, vice-président mondial de Business Process Solutions chez Unisys. "Cela ressemble à l'époque où les chemins des chevaux et des charrettes ont commencé à être dominés par les automobiles. Des domaines qui n'avaient pas besoin d'être réglementés auparavant devaient désormais l'être. Ce changement a également accéléré le développement de technologies permettant de gérer ces nouvelles réalités. Les entreprises qui naviguent dans un changement aussi profond feraient bien de partir du principe que le terrain est vierge et de prendre le temps d'examiner leurs hypothèses en matière de sécurité - et de remettre en question les fondements de ces hypothèses."

Le Security Index 2021 d’Unisys : 15 ans et ça continue

Le Security Index 2021 d’Unisys est l'enquête la plus ancienne sur les préoccupations des utilisateurs en matière de sécurité, en Europe et dans le monde. L'Index 2021 a interrogé plus de 11 000 utilisateurs dans 11 pays, en juillet 2021. Unisys Corporation (NYSE : UIS) a évalué leurs comportements sur un large éventail de questions liées à la sécurité personnelle, nationale, Internet et financière. Sur une échelle de zéro à 300 - 300 représentant le niveau de préoccupation le plus élevé - l'indice se situe maintenant à 162, un niveau de préoccupation sérieux, tous les pays européens se situant en dessous de la moyenne mondiale.

Par ordre de priorité, la fraude d'identité (50 %), la fraude à la carte bancaire (47 %) et le piratage/les virus (46 %) sont considérés comme extrêmement ou très préoccupants par les Européens. Viennent ensuite la sécurité nationale (42%), les catastrophes naturelles et les achats en ligne (40% chacun), les obligations financières (35%) et la sécurité personnelle (34%). Dans toute l'Europe, les préoccupations en matière de sécurité financière, qui comprennent la fraude à la carte bancaire et les obligations financières, ont sensiblement augmenté. Si la Belgique freine cette tendance avec une baisse de 3 points grâce à des mesures de soutien gouvernementales efficaces, c'est particulièrement vrai pour le Royaume-Uni, avec une augmentation de 11 points. Les défis financiers créés par la pandémie, y compris les pertes d'emploi, sont susceptibles d'avoir créé des charges et des préoccupations financières pour un plus grand nombre de personnes que les années précédentes.

Pour plus de résultats et d'informations sur Unisys Security Index 2021, cliquez ici.

À Propos d’Unisys

Unisys est une entreprise mondiale de solutions informatiques qui fournit des résultats probants aux entreprises et aux gouvernements les plus exigeants. Les offres d'Unisys comprennent des services de Digital Workplace, de cloud et d'infrastructure, des environnements d'exploitation de logiciels pour l'informatique d'entreprise d'une grande intensité, des solutions de processus d'entreprise et des services de développement d'applications. Unisys intègre la sécurité dans toutes ses solutions.

Pour plus d'informations sur la manière dont Unisys répond aux besoins de ses clients dans les secteurs de l'administration, des services financiers et du commerce, visitez le site www.unisys.com.

Contact Presse

Agence Oxygen
Emmanuelle PIONNIER / Claire AUZANNEAU
emmanuelle.rp@oxygen-rp.com / claire.a@oxygen-rp.com
06 09 09 15 06  / 07 87 03 88 86